Le groupe Cémoi figure parmi les 33 entreprises qui ont mis en place un plan d’action « Cacao et forêt » visant à enrayer la déforestation dans les deux premiers pays producteurs du monde : la Côte d’Ivoire et le Ghana. En phase avec cette initiative, Cémoi s’appuie sur sa démarche responsable « Transparence cacao » pour agir dans ces deux pays africains où le groupe achète ses fèves. Dans ce cadre, près de 22 000 planteurs ont été formés, plus de 1 400 hectares de vergers de cacaoyers réhabilités et quinze projets communautaires soutenus en Côte d’Ivoire depuis 2015. Ces actions représentent un investissement de six millions d’euros en trois ans pour Cémoi.