Selon le Baromètre de consommation et de perception des produits biologiques en France de l’Agence BIO/Spirit Insight, la génération des 18-24 ans, sensible au bio, déclare avoir l’intention d’augmenter leur consommation dans les six prochains mois, pour 27 %, contre 21 % pour l’ensemble de la population. Elle a conscience de la nécessité de consommer autrement, de manière plus éthique et durable, notamment. Les plus jeunes, à rebours du reste de la population hostile à cette idée, trouvent normal (à 47 %) de payer davantage pour des produits bio.