Le fonds Artisan Partners demande à son tour des changements dans l’organisation de Danone – suivant l’exemple donné par Bluebell –, critiquant la stratégie du groupe, dont il détient 3 % du capital après y avoir investi 1,6 milliard d’euros. Il propose même son propre plan, élaboré avec Jan Bennink, qui fut patron de la branche produits laitiers du groupe puis de Numico, repris ensuite par Danone. La réaction d’Emmanuel Faber est attendue demain avec la publication des résultats annuels de Danone.