Annoncé lors d’un voyage d’Emmanuel Macron à Shanghai en novembre 2019, l’accord sur les indications géographiques a été signé entre la Chine et l’Union européenne. Une fois adopté par le Parlement européen, il permettra la reconnaissance de cent indications géographiques de part et d’autre et, parmi elles, de 26 françaises. L’accord prévoit une extension à 175 autres dans les quatre années suivant son entrée en vigueur.