Lors du sommet « Choose France », le président de la République Emmanuel Macron a réuni près de 200 patrons de grands groupes internationaux, lundi dernier, au château de Versailles. L’occasion de montrer à quel point l’Hexagone était une terre accueillante pour les investissements industriels.

La veille, Coca-Cola annonçait un programme d’un milliard d’euros en France pour les cinq prochaines années. Avec Coca-Cola European Partners qui prendra en charge la moitié de cette enveloppe pour ses cinq sites français, les capacités d’embouteillage seront augmentées et les équipements modernisés. Par ailleurs, Coca-Cola, qui soutiendra les Jeux Olympiques de Paris en 2024, consacrera autant au développement de ses marques ainsi que de nouvelles boissons.

Parmi d’autres investissements, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation s’est fait l’écho de la construction d’une ferme aquacole par Pure Salmon à Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, pour produire, après un investissement de 175 millions d’euros, 10 000 tonnes de saumon par an.

En fin de semaine dernière, dans le cadre du Pacte Productif, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, dévoilait une première liste de douze sites industriels (*) identifiés pour apporter des solutions « clés en main » permettant d’attirer de nouvelles implantations « de grande ampleur ». Immédiatement ou rapidement disponibles grâce à l’anticipation des procédures administratives, ils ont été présentés à Versailles lors de Choose France. Et cette liste devrait être complétée durant l’année, visant tous les secteurs industriels.

Réciproquement et au même moment, le palais de l’Élysée mettait à l’honneur 120 produits dans son « Exposition du Fabriqué en France ». Parmi eux, onze produits alimentaires avaient été sélectionnés venant de François Doucet Confiseur (pralines aux amandes), Gabriel Coulet (roquefort bio), Jeannette (madeleine), Thomas Hine & Co (cognac), La Vallée du Maumont (pâtes sèches fermières), Fallot (moutarde), Loc Maria Biscuits (Gavottes), Nataïs (pop-corn), Reitzel (cornichon français), distillerie Neisson (rhum biologique) et Délices de Guyane (mélange de piment végétarien).

(*) - Axioparc (Grand Est),

- Parc d’activités La Boitardière (Centre-Val de Loire),

- Pôle d’innovation des Couronnes (Normandie),

- Europôle Sarreguemines-Hambach (Grand Est),

- Grand Port Maritime de Marseille – Piicto (Provence-Alpes-Côte d’Azur),

- Grand Port Maritime de Dunkerque – Zone Grande Industrie (Hauts-de-France),

- Pôle d’activités Haute-Picardie (Hauts-de-France),

- Induslacq & Chem’pôle 64 Chemical Parks (Nouvelle-Aquitaine),

- Le Carnet (Pays de la Loire),

- MOSL Parc – Illange-Bertrange (Grand Est),

- Parc industriel de la Plaine de l’Ain (Auvergne-Rhône-Alpes),

- Pôle d’excellence industrielle Rennes-La Janais (Bretagne).