Tiliz consacre un demi-million d’euros à son unité de Lorient, dans le Morbihan, pour doubler sa capacité de production de mochis glacés et daifukus et devenir ainsi « le référent des desserts japonais en France ». Préparant le lancement d’une nouvelle gamme de mochis cocktails (parfums mojito, margarita ou pina colada), la filiale du groupe breton AGH (Alain Glon Holding) portera sa surface à 3 500 mètres carrés pour la mise en service d’une nouvelle ligne dans le courant du second semestre.