L’huilerie Émile Noël, qui emploie 47 salariés, devient le groupe Émile. Réalisant 33 millions d’euros de chiffre d’affaires dans les huiles biologiques, il compte « diversifier son offre en intégrant des entreprises à fort potentiel d’innovation » et prévoit d’investir trois millions d’euros en trois ans dans son outil de production de Pont-Saint-Esprit, dans le Gard.