Heineken projette de supprimer 8 000 postes après avoir subi une perte nette de 204 millions d’euros, pour 23 milliards de ventes, en 2020. Ce sont bien sûr les conséquences de la crise du Covid-19 qui l’amènent à réduire ses effectifs, de près de 10 % dans le cadre d’un programme d’économies de deux milliards.