Édulcorants : leur consommation serait associée à un risque accru de maladies cardiovasculaires

Le 08/09/2022 à 8:57 par La rédaction

Les résultats d’une étude à paraître dans le British Medical Journal suggèrent une association entre la consommation générale d’édulcorants et un risque accru de maladies cardiovasculaires. Une équipe de l’Inserm, de l’Inrae, du Cnam et de l’université Sorbonne Paris Nord, au sein de l’Équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle (Eren), s’est intéressée aux conséquences sur la santé de la consommation d’édulcorants.

Aucune étude ne s’était, jusqu’à présent, intéressée à l’exposition aux édulcorants artificiels dans leur ensemble, et pas seulement aux boissons qui les contiennent. Or, les édulcorants sont également présents dans certains produits laitiers et divers aliments allégés.

Les scientifiques ont analysé les données de santé de 103 388 adultes participant à l’étude de cohorte française NutriNet-Santé, au regard de leur consommation globale de ce type d’additifs alimentaires. Ils ont constaté que la consommation totale d’édulcorants était associée à une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires, et plus précisément de maladies cérébrovasculaires. Concernant les types d’édulcorants, l’aspartame était plus étroitement associé au risque de maladies cérébrovasculaires et l’acésulfame-K et le sucralose au risque de maladies coronariennes.

S.R.

Copy link
Powered by Social Snap