Vers une diminution des additifs d’ici à 2025 ?

Le 04/10/2018 à 14:01  

La commission d’enquête sur l’alimentation industrielle a rendu son rapport la semaine dernière.

Parmi les nombreuses propositions, plusieurs concernent les additifs, avec notamment l’objectif, d’ici à 2025, de tendre vers l’emploi limité à ceux autorisés dans l’alimentation bio, c’est-à-dire 48 (dont seulement quatre d’origine chimique), contre 338 au total.

Le rapport

« On sera incapables d’appliquer cette règle des 50 additifs dans les quelques années qui viennent, c’est un chantier de longue haleine », a prévenu mercredi sur Franceinfo Richard Girardot, président de l’Association nationale des industries alimentaires (Ania). L’association s’étonne d’ailleurs « de la tonalité globale de ces propositions qui font le procès des industries alimentaires, sans prise en compte de tous les efforts actés depuis plus de dix ans et des engagements volontaires pris par les entreprises qui n’ont pas attendu ces propositions pour agir ».

On peut noter un point de convergence tout de même, puisque l’Ania soutient les actions visant à renforcer l’éducation à l’alimentation dès le plus jeune âge, préconisées par le rapport.

Copy link
Powered by Social Snap