Ferrero investit 36 millions d’euros en France

Le 20/01/2022 à 9:39

Le groupe italien va investir 36 millions d’euros à Villers-Ecalles, en Seine-Maritime, pour moderniser, accélérer la digitalisation et augmenter les capacités de sa seule usine française qui élabore de la pâte à tartiner Nutella et des Kinder Bueno. Les travaux devraient durer 18 mois. Ce projet intervient quelques mois après le retrait de son projet d’entrepôt de Criquebeuf-sur-Seine, dans l’Eure, à la suite d’un recours de France Nature Environnement. Elle comptait consacrer 30 millions d’euros à cette plateforme logistique de 36 000 mètres carrés.
Depuis 2012, le groupe Ferrero a investi plus de 135 millions d’euros en France « pour soutenir le savoir-faire industriel local, renforcer la qualité des produits, fluidifier la logistique et poursuivre les améliorations environnementales de ses sites normands ».

Copy link
Powered by Social Snap