Savencia, numéro un de la croissance en France

Le 01/04/2021 à 13:00  

« En 2020, nous avons pu connaître des chutes de 100 % ou des bonds de 200 % suivant les familles de produits », explique Robert Brzusczak, directeur général adjoint de Savencia Fromage & Dairy, qui se réjouit que la diversité des activités du groupe lui ait permis finalement d’équilibrer ces tendances contrastées. En conséquence, Son chiffre d’affaires a augmenté de 3,1 %, à 5,16 milliards d’euros, grâce à l’intégration de CF&R et malgré un impact négatif des devises de 3,3 %.

En grande consommation, certaines de ses marques ont profité du  : Elle & Vire pour ses crèmes et beurres, ou RichesMonts pour ses fromages à chaud, par exemple. Selon un classement Nielsen, sa croissance en grande distribution est la plus forte parmi les dix premiers groupes de PGC en France : + 5,7 %, devant Nestlé (+ 5,6 %), Lactalis (+ 5,3 %) ou Ferrero (+ 4,9 %).

Côté rentabilité, Savencia Fromage & Dairy a dégagé 211 millions de résultat opérationnel courant en 2020, La contribution de CF&R représente près des deux tiers de cette hausse. Dans ce contexte, l’enjeu du prix du lait payé aux producteurs reste central. Robert Brzusczak précise que la loi Égalim a permis de « belles progressions », mais que « la France ne peut vivre en autarcie », 44 % de ses fromages étant exportés, notamment.

Or, il note entre les exploitations laitières françaises et celles des pays concurrents. 2021 sera « l’année de l’adaptation de la loi Égalim, et nous avons déjà anticipé la transparence que celle-ci suppose en transmettant toutes les informations aux producteurs et aux distributeurs qui nous le demandent ». Mais d’insister : « Il faudra aussi tenir compte de la compétitivité française à l’international, ainsi que du droit européen ».

B. J.

Copy link
Powered by Social Snap