Prix des grands formats et composition des recettes dans l’œil de Foodwatch

Le 30/04/2020 à 7:50  

L’association Foodwatch monte au créneau contre deux pratiques, semble-t-il, favorisées par la crise du Covid-19.

D’une part, les promotions proposées à l’aide de grands formats que les consommateurs sont enclins à acheter pour limiter leurs courses ou faire des stocks. Dans certains cas, les formats « maxi », « familial » ou en lot sont en fait plus chers au kilo que le produit de base. Et de citer une augmentation de 22,8 % chez Cora entre un riz Lustucru de 450 et de 750 grammes ou des yaourts nature Danone chez Leclerc qui s’avèrent 8,2 % plus chers par huit que par quatre.

D’autre part, Foodwatch s’inquiète qu’il soit permis, à titre transitoire par un règlement européen, de concevoir un aliment dont la composition ne soit pas exactement celle indiquée sur l’étiquette. Le site de la DGCCRF devrait préciser la liste des produits concernés par ces changements de recettes, le service de Bercy précisant qu’il ne pouvait s’agir d’une tolérance pouvant entraîner un risque pour le consommateur.

Copy link
Powered by Social Snap