Négociations commerciales : Denormandie soutient la proposition de loi Besson-Moreau

Le 22/04/2021 à 10:00

Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a « tenu à saluer » le dépôt de la proposition de loi du député LREM Grégory Besson-Moreau, Deux semaines après la , cette proposition devrait être examinée avant l’été afin d’entrer en vigueur avant les prochaines négociations commerciales.

« Nous faisons face à regrette Grégory Besson-Moreau. L’accessibilité par le prix, qui doit rester une priorité absolue, ne doit pas être destructrice de valeur. » Sa proposition reprend les lignes directrices qu’avait tracées Serge Papin, à commencer par l’établissement de contrats pluriannuels pour la vente de produits agricoles entre un producteur et son premier acheteur. Elle prévoit également que leur prix d’achat devra figurer dans les conditions générales de vente de l’industriel, afin d’en « consacrer le caractère non négociable ».

Insuffisant, selon les transformateurs : ne produira qu’un seul effet : l’affaiblissement du maillon industriel dans les négociations commerciales avec les distributeurs », ont estimé l’Ania, la Coopération agricole, le Feef et l’Ilec dans un communiqué commun.

Et la FNSEA et JA, tout en se félicitant que cette proposition arrive « à point nommé », s’inquiètent de ainsi que des risques de « contournement de la sécurisation de la part agricole du tarif du fournisseur ».

Le débat législatif risque donc d’être compliqué. Le ministre promet d’ailleurs « une large concertation des parties prenantes, de façon à pouvoir apporter les ajustements qui seraient nécessaires lors de l’examen par le Parlement ».

B. J.

Copy link
Powered by Social Snap