L’UFC-Que Choisir s’en prend aux nanoparticules

Le 25/01/2018 à 9:35  

L’UFC-Que choisir a déposé neuf plaintes contre des fabricants de produits alimentaires et de cosmétiques. Côté alimentaire, des soupes Casino, du cappuccino Maxwell (JDE), les M&M’s de Mars ou le mélange malin italien de Ducros sont accusés de ne pas signaler la présence de nanoparticules dans leur composition. La semaine dernière, lors de la réunion du CNC, le ministère de l’Économie révélait que, selon la DGCCRF, 39 % de 74 produits alimentaires contrôlés en contenaient et qu’un seul les mentionnait intégralement sur son emballage. Des suites pénales peuvent alors être envisagées.

Copy link
Powered by Social Snap