Les coopératives et industriels boudent les réunions ministérielles sur le porc

Le 28/08/2015 à 8:19  

Dans un communiqué commun, Coop de France et le Sniv-SNCP laissaient entendre qu'ils ne participeraient pas aux deux réunions programmées jeudi et vendredi par le ministre de l'Agriculture sur les promotions (déjà programmées pour cette rentrée) et la contractualisation. « Si promotions et contractualisation sont des sujets très importants, ce ne sont pas, loin de là, les modalités qui permettront à la filière porcine de sortir, dans l'immédiat, d'une crise dont la dimension risque de s'amplifier dans les prochains jours », affirment-ils. Préférant la généralisation de l'indication de l'origine des viandes sur les produits transformés (charcuterie, plats cuisinés), une mobilisation à l'export et une réduction des distorsions des concurrences en matière sociale et fiscale ainsi qu'en termes de normes, ils promettent qu'ils « seront présents aux réunions où ces points essentiels seront abordés et débattus ».

Copy link
Powered by Social Snap