Le saumon fumé espère conserver sa dynamique durant les fêtes

Le 19/11/2020 à 10:00  

Le marché du saumon fumé s’est montré dynamique dès le début de l’année 2020. Son chiffre d’affaires augmentait de 9,3 % avant le premier confinement. Il a progressé de 14,4 % durant ce dernier et poursuivait depuis avec une évolution de 10 % jusqu’à fin octobre, avec même une croissance de 63 % en drive entre janvier et octobre.

« Avec presque 33 000 tonnes consommées, , devant l’Allemagne et le Royaume-Uni », se félicite Jacques Trottier, président du groupe saumon et truite fumés au sein des ETF (Entreprises du traiteur frais). Représentant 691 millions d’euros de chiffre d’affaires et près de 24 000 tonnes en 2019, la filière française est restée la deuxième productrice en Europe, derrière la Pologne et devant le Royaume-Uni, tandis que l’Allemagne ou le Danemark ont vu leur position régresser.

Elle mise sur officiellement lancé en linéaire au mois de juillet. Six entreprises ont déjà obtenu la certification et 85 % des volumes français sont en cours d’intégration de ce référentiel contrôlé par Certipaq .

« Deux tiers des saumons fumés achetés en France proviennent d’ateliers français, rappelle Vincent Gélamur, président du CITPPM (Confédération des industries de traitement des produits des pêches maritimes et de l’aquaculture). par les consommateurs et, comme l’origine de nos saumons est toujours largement indiquée, il ne peut être accusé d’entretenir la moindre ambiguïté », poursuit-il. Un risque qui pèse sur d’autres catégories où la mention « élaboré en France » est de plus en plus critiquée quand elle couvre des produits dont les matières premières sont majoritairement importées.

Désormais, s’annonce cruciale. « Le déconfinement a montré un regain de tous les produits à partager, apéritifs notamment, et nous bénéficierons cette année d’une configuration calendaire favorable, estime Jacques Trottier. Même si nous ne savons pas encore si nous aurons des réveillons a minima ou, au contraire, des réveillons de réconfort les jeudis veille de Noël et du jour de l’an, nous nous préparons pour pouvoir faire face à un afflux de consommateurs ».

B. J.

Copy link
Powered by Social Snap