Le Salon où les distributeurs se pressent

Le 27/02/2015 à 15:45  

Comme chaque année (), à l'égard de leur amont agricole. Cette année, la palme revient à Lidl, qui n'a pas ménagé sa peine pour sa première participation, confirmant son abandon du statut de "hard discounter". L'enseigne allemande se positionne comme "ambassadeur du France" et met notamment en avant sa gamme "Saveurs de nos régions". Ombre au tableau, les syndicats ont choisi de manifester leur mécontentement au "Village Lidl" contre la politique sociale du groupe.

De son côté, Auchan en a profité pour présenter  : le poulet de Lyré (Val de Loire) et la carotte bio. Quant aux Mousquetaires, ils ont annoncé qu'Intermarché distribuerait désormais du porc labellisé "charte éleveurs Louis d'Armel". Depuis la reprise de l'abattoir Gad de Josselin par SVA Jean Rozé, Agromousquetaires leur permet de garantir 100 % de porc français dans leurs magasins.

En dépit de quelques stands (Bonduelle, Charal...), suscité par le Salon. L'enquête entamée par l'Autorité de la concurrence il y a trois ans sur une éventuelle entente sur le marché du yaourt MDD a mis sur la sellette des noms comme Novandie, Senoble, Lactalis, Yoplait, Laïta, Maître Laitiers du Cotentin ou Alsace Lait.

Copy link
Powered by Social Snap