LDC porté par ses acquisitions

Le 16/04/2020 à 10:40  

Sur son exercice 2019-2020 clos au 29 février dernier, le groupe LDC a enregistré 4,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en hausse de 7,2 %, dont + 3 % à périmètre identique. Il profite de l’intégration de Ramon et de Luché Tradition Volailles qui porte à 3 milliards les ventes de son pôle volailles (hors amont) qui a également profité de bonnes ventes sur les fêtes de fin d’année. À l’international, ses ventes bondissent de 33,9 %, à 473 millions, grâce aux acquisitions de Tranzit en Hongrie et de Kiplama en Belgique. Mais en données comparables, son chiffre d’affaires hors de France a également augmenté de 9,6 %. Le pôle traiteur, enfin, a progressé de 4,6 %, à 645 millions, avec notamment le développement des surgelés. LDC confirme son objectif de résultat opérationnel courant à 200 millions d’euros. Depuis le début de la crise, s’il constate un surcroît d’activité en GMS, le groupe remarque toutefois un recul sur les produits de spécialités (canard, pintade…) ou les plats cuisinés individuels, ce qui a pu le conduire à procéder parfois à une réaffectation de ses outils.

Copy link
Powered by Social Snap