La production laitière peut reprendre après l’incendie de Lubrizol

Le 17/10/2019 à 8:40  

Suspendues après l’incendie de Lubrizol à Rouen (76), la collecte et la transformation de lait vont pouvoir reprendre dans les zones qui étaient frappées d’arrêtés préfectoraux : Seine-Maritime, Oise, Somme, Nord et Aisne. La levée de ces mesures a été possible grâce à un avis de l’Anses rendu après 130 prélèvements de lait.

« Les résultats sont favorables et présentent des résultats en deçà des valeurs réglementaires, précise le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation : tous sont conformes aux observations habituelles et ne présentent par ailleurs pas de signes de bioaccumulation dans le temps. » Toutefois, l’Agence recommande de maintenir une surveillance rapprochée, en ciblant la zone la plus proche de l’incendie.

Le lait et les produits laitiers qui étaient bloqués dans les cinq départements peuvent être mis sur le marché et « la reprise de production peut s’opérer sans délais à la date d’application des nouveaux arrêtés préfectoraux ».

Le Cniel attendait cette levée avec impatience. Il se portera partie civile contre Lubrizol « pour que soient reconnus l’ensemble des préjudices subis ». Pour l’heure, l’interprofession laitière maintient son dispositif d’avance sur indemnisations au mois d’octobre et promet une vigilance renforcée sur l’ensemble de la chaîne de production.

Copy link
Powered by Social Snap