La crise oblige à la modération laitière

Le 02/04/2020 à 14:15  

Alors que la collecte laitière a progressé de 3,3 % depuis le début de l’année, la Fédération nationale des producteurs de lait a demandé à la Commission européenne de prendre des mesures pour limiter la production : déblocage des aides au stockage privé, et autorisation de mettre en place un fonds de solidarité de dix millions d’euros pour « indemniser tout éleveur dans son effort de limitation de production ». N’ayant pas reçu de réponse pour l’instant, la FNPL en appelle à la mise en place d’un dispositif collectif permettant de maintenir le revenu des éleveurs qui accepteront de modérer techniquement leur production (tarissement anticipé des vaches, modification de leur alimentation). Objectif : éviter un engorgement des usines dès ce mois d’avril, favorisé par la mise à l’herbe printanière des troupeaux, alors que les cours pourraient parallèlement amorcer une forte baisse.

Lactalis a d’ailleurs écrit à ses producteurs dans ce sens :

Ce type de négociations semble bloquer

Copy link
Powered by Social Snap