La Commission européenne soupçonne Intermarché et Casino

Le 07/11/2019 à 10:00  

Après la sanction imposée à Leclerc par Bercy sur les pratiques de sa , c’est au tour de la Commission européenne d’ouvrir une enquête sur celles d’Incaa qui avait brièvement réuni Intermarché et le groupe Casino.

Elle « craint » qu’ils ne soient allés au-delà de leur seule alliance aux achats en menant des pratiques anticoncurrentielles comme la coordination du développement de leurs réseaux de magasins et leur politique de prix à l’égard des consommateurs. Selon Bruxelles, ce type d’alliances peut avoir « un effet positif » quand elles permettent une baisse des prix ou une amélioration de la qualité des produits. Mais les contacts qu’elles induisent entre les distributeurs « peuvent les amener à s’entendre sur leurs activités de vente au détail ».

Copy link
Powered by Social Snap