Intermarché repart à l'offensive sur l'alimentaire

Le 31/03/2017 à 9:13  

Parallèlement à ses efforts manifestés à l'égard de la production agricole (voir RIA News n°652), malgré le maintien de la guerre des prix () et sous l'épée de Damoclès des assignations (). La plupart des groupes français ont relancé une politique volontariste en la matière : Système U (voir RIA News n° et ), Carrefour (), Leclerc ()...

Mais à sa manière, c'est sans doute Annonçant son intention d'accéder à 16 % de parts de marché en 2020 (contre 14,2 % aujourd'hui), le Groupement des Mousquetaires met en avant son propre appareil de production − 62 usines réunies dans Agromousquetaires − et promet le lancement de pas moins de 300 nouveaux produits cette année.

Dépassant les slogans habituels de sa profession (« Tous unis contre la vie chère » par exemple), il vient de (trois minutes), tendant vers le court-métrage cinématographique, qui a fait un « buzz » énorme sur Internet. Et le groupement martèlera son identité de « producteur et commerçant » sur les nouveaux packs MDD qui vont recouvrir plus de 10 000 références d'ici à juillet 2018.

En outre, l'enseigne promeut son Elle prépare un cahier des charges pour adapter 280 recettes de produits pour enfants à leurs besoins nutritionnels et développe sa gamme transversale L'Essentiel avec 22 nouvelles références, la portant à 35. Intermarché initie aussi une démarche « detox » avec des produits réduits en sucre, puis en sel ou en matières grasses. Enfin, sa marque propre suit déjà les traces flexitariennes d'Herta et de Fleury Michon en lançant « Les Végétales de Monique Ranou ».

Copy link
Powered by Social Snap