Fleury Michon étend le sel réduit à tous ses jambons

Le 04/10/2018 à 14:01  

« Pourquoi continuer à vendre du jambon avec plus de sel alors que nos recettes en sel réduit sont aussi bonnes », s’interroge Régis Lebrun, directeur général de Fleury Michon. En guise de réponse, le groupe décide de réduire de 25 % le taux de sel de l’ensemble de ses charcuteries. Après quelques années de résistance, le groupe avait finalement initié le segment du jambon à sel réduit en 2002 et il en détient encore 40 %.

Abandonnant de fait ce créneau spécifique, il va progressivement diminuer la dose de sel de ses références standards à une moyenne de 1,45 gramme pour 100 grammes. – elle avoisinait les deux grammes au début des années 2000 ! – et il semblerait difficile d’aller en-deçà de 1,35, tant pour des questions de goût que de conservation.

« Mais si nous voulions être cohérents avec notre discours éthique, cela devenait un problème de rester avec 25 % de sel en plus », ajoute David Garbous, directeur marketing. En avril prochain, 80 % de la gamme aura accompli la conversion, 100 % courant 2020.

Comme déjà annoncé, autour de trois axes forts et en croissance. Au passage, Fleury Michon veut en profiter pour  : « L’hypersegmentation brouille la capacité de choix », constate Régis Lebrun.

Pour accompagner ce développement, six à sept millions d’euros sont investis dans l’outil, notamment l’atelier de fabrication des bouillons qui permettent la réduction de sel.

D’ailleurs, sans doute avec une méthode analogue – et pendant que la bataille s’intensifie avec Herta qui vient, de son côté, de se lancer dans le bio –, Fleury Michon teste des jambons sans sel nitrité qu’il devrait lancer d’ici à la fin de l’année… « à condition d’ », sous-entendant que les autres ne le sont peut-être pas tout à fait !

Alors qu’une « grande partie du chemin » a été accomplie dans ses offres de plats cuisinés et de surimi, Fleury Michon annonce qu’en avril 2019 tous ses produits seront étiquetés selon le Nutri-Score, qui a déclenché sa . Objectif 2022 : que deux tiers des produits soit notés A ou B.

Benoît Jullien

Copy link
Powered by Social Snap