Famille Michaud veut devenir le leader mondial du sirop d’érable

Le 27/06/2019 à 13:18  

Famille Michaud Apiculteurs vient d’inaugurer son nouveau site de conditionnement de sirop d’érable, à Thetford Mines, à trois heures de route à l’est de Montréal, au Canada. Cette unité de 12 000 mètres carrés est implantée sur une parcelle de 40 hectares. Très automatisée, elle est . Tout est déjà prévu pour qu’elle puisse être agrandie au fil des années. Car les ambitions de la PME des Pyrénées-Atlantiques sont énormes pour ce marché d’environ 95 000 tonnes au niveau mondial.

Sa marque Maple Joe, créée en 2000, bien qu’encore absente des linéaires nord-américains (80 % du marché du sirop d’érable), se classe déjà à la troisième place mondiale, avec 1 900 tonnes, dans un marché encore très atomisé. , ainsi que dans la dizaine de pays où elle est présente. « Je suis persuadé qu’il existe un marché phénoménal pour ce produit, tant en Amérique du Nord qu’en Asie, où la consommation de sucres naturels est en hausse », reconnaît Vincent Michaud, président du groupe familial.

Exploité par sa filiale Appalaches Nature, le site de Thetford Mines se trouve idéalement situé au cœur de la plus grande zone de production de sirop d’érable du Canada, lui-même premier pays producteur (70 000 tonnes, dont 67 000 au Québec). Sa construction a mobilisé un investissement de 28 millions de dollars canadiens (19 millions d’euros), auxquels s’ajoutent 8 millions de dollars canadiens (5 millions d’euros) pour le financement des stocks. Utilisant une chaudière biomasse, il revendique le titre de première usine neutre en carbone du pays. Sa construction a bénéficié de et de 7,5 millions de dollars canadiens de prêts d’Investissement Québec.

Pour ce projet, l’entreprise Famille Michaud Apiculteurs ne s’est pas lancée toute seule. Elle s’est associée à Serge et François Dubois, les deux fondateurs de la société québécoise Biodélices, spécialiste du sirop d’érable biologique. Ils sont devenus actionnaires à hauteur de 10 % d’Appalaches Nature (20 % à terme). Issus d’une famille d’acériculteurs, les deux cousins apportent leur bonne connaissance de l’amont et des réseaux de distribution nord-américains, quand et son expertise industrielle.

François Biaggini

Copy link
Powered by Social Snap