Euralis Alimentaire va devenir Les Ateliers Culinaires Euralis

Le 13/12/2018 à 13:46  

Euralis fait le point sur la réorganisation de son pôle alimentaire. Depuis l’an dernier, le a lancé un plan de 45 millions d’euros pour moderniser son outil industriel et .

Fermant ses usines de Dunkerque, dans le Nord, et de Brive-la-Gaillarde, en Corrèze, durant l’année 2019, il va doper ses sites d’Yffiniac, dans les Côtes-d’Armor, et de Maubourguet, dans les Hautes-Pyrénées. Dans le premier, usine historique de Stalaven, il consacre plus de cinq millions d’euros pour accueillir, notamment, la production de plats cuisinés en sauce originaires de Dunkerque. La même somme est allouée à Maubourguet pour ouvrir un nouvel atelier de conserverie de foie gras pour les marques Rougié et Montfort.

Au cours de son dernier exercice, le groupe coopératif a réalisé , causé par l’impact de cette « transformation » du pôle alimentaire. Ce dernier représente 460 millions d’euros de chiffre d’affaires avec près de 2 600 salariés.

Pour occuper un positionnement propre, il va adopter une nouvelle identité : « Les Ateliers Culinaires d’Euralis ». Outre l’innovation – avec par exemple le lancement d’un jambon à teneur en sel réduite de 25 % –, le groupe insiste également sur sa transformation digitale, pour laquelle une directrice a été nommée.

Copy link
Powered by Social Snap