Entré dans le top 10, PepsiCo France vise le top 3 ou 5

Le 29/11/2018 à 14:08  

PepsiCo ne s’est doté d’une filiale dans l’Hexagone qu’en 1993, alors que sa marque de cola était déjà distribuée par Pernod Ricard (via Orangina, qui appartenait alors à ce dernier). après avoir atteint, cette année, le milliard d’euros de chiffre d’affaires consommateurs et en employant 650 salariés, sans site industriel depuis la , dans l’Oise. L’entreprise veille à sa bonne image d’employeur, en cultivant « une diversité méritocratique », selon les termes de son directeur général, Bruno Thévenin ().

Avec un portefeuille d’une quinzaine de marques, dont une partie acquise, elle s’est adjugé des positions de . Outre sa place de numéro deux des boissons, elle s’est également invitée au petit déjeuner (Quaker) ou à l’apéritif (Lays, Benenuts…). « Nous devons garder une âme de challenger, explique Bruno Thévenin, même si nous sommes entrés dans le top 10 des marques. » Poursuivant ses efforts nutritionnels sur les produits (chips à l’huile de tournesol réduites de 25 % en sel, Tropicana bio, graines brutes de Benenuts), durant la prochaine décennie, pour entrer dans le club des trois ou des cinq premiers intervenants nationaux.

Copy link
Powered by Social Snap