EGA : vers la fin des négociations commerciales annuelles ?

Le 20/04/2018 à 10:00

La proposition d’amendement CE2037 de Jean-Baptiste Moreau (LREM) au projet de loi sur les EGA, adoptée hier par la Commission économique de l’Assemblée nationale, propose de sortir les produits agricoles et alimentaires de la convention unique, c’est-à-dire des négociations commerciales annuelles. Un vrai bouleversement s’il en est !

Reste désormais à voir comment celui-ci sera effectivement, ou pas, intégré à la version finale de la loi. Une chose est néanmoins certaine, cet amendement sera amplement discuté et commenté.

Pour Richard Girardot (Nestlé), « la LME étant dynamitée, il faut vite reconstruire l’après-guerre des prix »

Il invite donc le gouvernement et l’Assemblée nationale à préciser ce que sera l’avenir, tout en estimant que « cette décision renforce l’impératif d’une réponse collective de l’industrie alimentaire et peut lui offrir une opportunité sans précédent de repenser complètement son modèle pour les prochaines années ».

Interrogé par RIA, Richard Panquiault, directeur général de l’Ilec réagit :

Il ajoute : « finalement, le problème est de savoir si le formalisme des textes actuels protège la partie la plus faible dans le cadre de la relation industrie - commerce. Ou si les contraintes liées à ce formalisme et au rite des négociations annuelles exercent au contraire une pression particulièrement destructrice de valeur.

Cela étant, que ce soit dans le cadre de la LME largement revisitée depuis dix ans ou dans un cadre totalement nouveau, le sujet qui préoccupe fondamentalement les industriels aujourd’hui est celui de la reprise du contrôle de leur politique tarifaire. Et ce, dans un contexte de dissuasion insuffisante des pratiques illicites et d’un mouvement continu de concentration de la distribution, en France comme au niveau européen ».

Michel-Edouard Leclerc n’a, de son côté, pas manqué de commenter cet amendement qui va, selon lui, « dans le bon sens.

Et fidèle à son franc-parler habituel, il ajoute : « ça nous évitera les communiqués « copier-coller » annuels de l’Ania dénonçant l’âpreté des négociations ». Puis : « certes, ça privera quelques ministres de l’Agriculture ou de l’Économie d’un prurit de colère médiatiquement orchestré. Mais pour le coup, cet amendement s’inscrit tout à fait dans la volonté du président Emmanuel Macron de passer à une politique contractuelle pluriannuelle, d’entreprise à entreprise, assurant chacune leurs responsabilités au gré du tempo de leur secteur, de leur marché, de leurs spécificités ».


<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Fier de notre vote en <a href="https://twitter.com/hashtag/ComEco?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#ComEco</a> sur le PJL <a href="https://twitter.com/hashtag/EGALlim?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#EGALlim</a> pour sortir les produits agricoles et alimentaires des négociations commerciales annuelles qui sont destructrices de valeur pour nos agriculteurs! Renforçons le poids des producteurs pour lutter contre la <a href="https://twitter.com/hashtag/guerredesprix?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#guerredesprix</a>! <a href="https://t.co/oADs5DjSZD">pic.twitter.com/oADs5DjSZD</a></p>&mdash; Jean Baptiste Moreau (@moreaujb23) <a href="https://twitter.com/moreaujb23/status/986948927319695360?ref_src=twsrc%5Etfw">19 avril 2018</a></blockquote>
<script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>



<blockquote class="twitter-tweet" data-cards="hidden" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">La LME vole en éclats ! Je réagis à l&#39;adoption de l&#39;amendement proposé par <a href="https://twitter.com/moreaujb23?ref_src=twsrc%5Etfw">@moreaujb23</a> à la loi <a href="https://twitter.com/hashtag/EGAlim?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#EGAlim</a> qui dynamite le cadre des relations commerciales tel qu’il existe depuis 2008  <a href="https://t.co/C1tz7KLSOL">https://t.co/C1tz7KLSOL</a> <a href="https://t.co/BvvYauZRxV">pic.twitter.com/BvvYauZRxV</a></p>&mdash; Richard Girardot (@R_Girardot) <a href="https://twitter.com/R_Girardot/status/987311269085679616?ref_src=twsrc%5Etfw">20 avril 2018</a></blockquote>
<script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>



<blockquote class="twitter-tweet" data-cards="hidden" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Négociations commerciales: pour qui <a href="https://twitter.com/moreaujb23?ref_src=twsrc%5Etfw">@moreaujb23</a> sonne-t-il le glas ? <a href="https://t.co/d6Flb3gwmt">https://t.co/d6Flb3gwmt</a> <a href="https://t.co/YZBFj1NYxK">pic.twitter.com/YZBFj1NYxK</a></p>&mdash; Michel-Edouard Leclerc (@BlogMELeclerc) <a href="https://twitter.com/BlogMELeclerc/status/989074418268766208?ref_src=twsrc%5Etfw">25 avril 2018</a></blockquote>
<script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Copy link
Powered by Social Snap