Doux

Le 19/04/2018 à 11:35  

Le groupe volailler a été condamné par l’Union européenne à une amende de 82 millions d’euros, sanction confirmée par le tribunal administratif de Rennes (Ille-et-Vilaine), alors que l’examen des deux offres de reprise de est en cours et que l’entreprise est désormais en liquidation judiciaire. Il lui a été reproché une teneur en eau trop forte dans ses volailles congelées destinées à l’export, lui permettant de renchérir indûment le montant des restitutions communautaires.

Copy link
Powered by Social Snap