Créaline triple et vise l’export

Le 21/03/2019 à 12:55  

La nouvelle usine agrandie de Créaline a été inaugurée le vendredi 15 mars à Lessay, dans la Manche. Le site, dont la capacité de production de purées et soupes fraîches est triplée, a bénéficié de 15 millions d’euros d’investissements et se diversifie à l’export. Il emploie 140 personnes, soit 80 de plus qu’en 2016, avant les travaux, pour , 10 000 étant attendues dès 2019. Par ailleurs, l’investissement dans une machine « spéciale » devra permettre, à court terme, de déployer de nouvelles recettes qui se rapprocheront encore plus de la texture des purées fraîches faites maison, assure le directeur de Créaline, Jean-Noël Lecarpentier.

Du côté de la direction de la holding coopérative Agrial, on se plaît déjà à voir dans ces développements l’émergence d’un « nouveau Florette ». Depuis sa reprise en 2008, Créaline en est à son second agrandissement et enregistre . Le chiffre d’affaires anticipé pour 2019 atteindrait 30 millions d’euros, contre 25 millions l’an dernier. À ce rythme, . Mais sa configuration dépendra notamment du développement des produits à l’exportation.

Le nouveau site bénéficie d’ , qui occupe 1 000 des 8 000 mètres carrés, entièrement destiné à la recherche et au développement de nouvelles recettes. Il a conservé par ailleurs le principe des productions en « batch », impliquant des ruptures successives multi-quotidiennes sur les lignes mais « garant du bon goût dans le produit fini ». Surtout, Créaline s’appuie sur des synergies trouvées avec l’usine voisine de Florette pour explorer les marchés européens, recentrés aujourd’hui notamment sur le Royaume-Uni et l’Allemagne.

A. Dufumier

Copy link
Powered by Social Snap