Commerce extérieur : des progrès en trompe-l’œil

Le 22/02/2018 à 10:56  

Après une année 2016 de stabilité (), les exportations agroalimentaires françaises ont augmenté de 6,2 % en 2017, dépassant les 47 milliards d’euros (hors tabac). Les importations ont également progressé, de 6,6 %, à 39,3 milliards. L’excédent de la France en matière de produits transformés a donc repris 4,4 %, à près de 7,7 milliards. Toutefois, sans les boissons qui enregistrent un solde positif de près de 12,3 milliards, les performances nationales seraient moins favorables.

L’excédent en produits laitiers diminue de 11,1 %, à 2,7 milliards et nombre de déficits se creusent : viandes, - 15,3 % à plus de un milliard, produits de la mer, - 10,4 % à 3,3 milliards, fruits et légumes transformés, - 4,4 % à plus de 2,9 milliards. Seuls les produits d’épicerie se maintiennent, produits de céréales notamment, et surtout sucre dont l’excédent bondit de 29,5 % pour dépasser le milliard. Il représente la moitié du solde dégagé par la catégorie « autres produits » qui progresse de 450 millions.

Copy link
Powered by Social Snap