Comment Labeyrie a préparé 2019

Le 31/01/2019 à 11:10  

Depuis le 1 juillet, le groupe . Aux côtés des pôles marée et métiers (auxquels s’ajoute Aqualande détenue à 50 %), marchés spécialisés (MDD, RHF…) et international, la « business unit » Premium & Trendy Foods regroupe l’activité à marques – Labeyrie, Delpierre, Blini et Atelier Blini – dans les GMS françaises, soit 280 millions d’euros de chiffre d’affaires. Elle est structurée entre le premium traiteur de la mer, le premium terroir et les « trendy foods », tirés par l’apéritif qui affiche une forte croissance, notamment grâce à l’essor des tartinables végétaux. À cette occasion pourtant, l’axe snacking a été mis de côté : « il était un peu en marge du positionnement central de nos marques dont le niveau de prix élevé les porte davantage vers des produits plaisir à partager que sur des produits de consommation courante », explique Jacques Trottier, directeur général de la BU.

En 2018, l’impact du mouvement des Gilets jaunes

Labeyrie poursuit ainsi sa diversification vers la charcuterie fine,

Par ailleurs, une équipe de onze personnes est désormais dédiée au category managment

B. Jullien

Copy link
Powered by Social Snap