Cacophonie autour des relations commerciales

Le 18/04/2019 à 9:00  

Le comité de suivi des relations commerciales a été réuni

En attendant, le bilan du médiateur des relations commerciales agricoles, Francis Amand, confirme l’amélioration de la situation pour la filière laitière… mais évoque sobrement des progrès « encore insuffisants » pour les autres secteurs. Globalement, l’observatoire des négociations commerciales « entérine une diminution de 0,4 % du prix d’achat des produits vendus sous marque nationale ». Par ailleurs, les ministres ont demandé de nouveaux engagements pour les marques de distributeurs.

À l’issue de cette réunion, l’Ania
validation de ses thèses
d’un billet sur son blog

Ce dernier avance sept propositions,

Dans ce concert assez peu harmonieux, la Fict a été dans le même sens,

Plus généralement, un objectif à atteindre tend toutefois à susciter une relative unanimité : les fameux contrats tripartites, entre distributeur, industriel et agriculteurs. À ce titre, le lait fait bien figure d’exemple… mais il a fallu plusieurs années pour que les débuts de la contractualisation prévue par la loi ne se traduisent dans les faits de façon significative.

B. Jullien

Copy link
Powered by Social Snap