Les champagnes Feuillatte et Caltenau fusionnent

Le 05/01/2022 à 15:41

En se rapprochant, le Centre Vinicole - Champagne Nicolas Feuillatte (CV-CNF) et la Coopérative régionale des vins de Champagne (CRVC) donnent naissance au groupe Terroirs & Vignerons de Champagne.

Depuis le 31 décembre dernier, le Centre Vinicole - Champagne Nicolas Feuillatte (CV-CNF) et la Coopérative régionale des vins de Champagne (CRVC) ne font plus qu’un. En fusionnant, les deux groupes coopératifs champenois donnent naissance à l’un des trois opérateurs majeurs de la filière, fort de 6 000 vignerons et près de 3 000 hectares répartis sur l’ensemble de l’appellation, soit près de 9 % de la surface du vignoble champenois.

Baptisé Terroirs & Vignerons de Champagne, le nouveau groupe devrait réaliser 287 M€ de chiffre d’affaires en 2022, avec une production de 20 millions de bouteilles, dont 14,3 millions pour les marques du groupe, et un stock de 416 M€. Il sera basé à Chouilly (51), au sein de l’ancien siège de CV-CNF, et conservera les sites de production de Chouilly (Feuillatte), et de Reims (Castelnau, rue Gosset et Abelé 1757, rue de Sillery). « Avec Nicolas Feuillatte, la troisième marque du monde, leader en France, nous sommes en mesure de proposer une marque accessible et internationalement puissante, adaptée en permanence aux attentes des clients. Avec Castelnau, nous pourrons afficher une maison complémentaire, bénéficiant d’un positionnement et d’un caractère stylistique réaffirmé », détaille dans un communiqué Christophe Juarez, directeur général du nouveau groupe Terroirs & Vignerons de Champagne. Récemment acquise, la Maison Abelé 1757 restera gérée indépendamment, « avec sa mission de pépite de luxe artisanal et un statut de négociant, son réseau de livreurs, sa vocation ultra premium et un chef de caves attitré ».

« L’ambition était de créer un nouvel opérateur coopératif de premier plan au moment précis où le champagne sort du confinement et retrouve de la croissance », prévient le DG. Avec un potentiel de production de 24,5 millions de bouteilles, l’ambition affichée est d’atteindre la barre des 300 M€ de chiffre d’affaires, ainsi que 5 % de part de marché en volumes, « par une accélération du développement des marques à cinq ans et une nouvelle organisation permettant de réaliser des objectifs stratégiques ».

F.B

Copy link
Powered by Social Snap