Auchan et Casino relancent le jeu des alliances

Le 05/04/2018 à 8:50  

« Un partenariat stratégique mondial pour les achats alimentaires et non alimentaires », voici ce qu’Auchan Retail et le groupe Casino envisagent de construire. Objectif : négocier ensemble leurs achats avec les principaux fournisseurs multinationaux, poursuivre la construction de contrats de filières et accompagner le développement de certains fournisseurs à l’international, sachant que les deux distributeurs s’avèrent assez complémentaires en matière de zones géographiques couvertes. Leur communiqué exclut en revanche les produits frais agricoles et les marques nationales de PME ou d’ETI, tandis que le sort des MDD ne semble pas encore tout à fait tranché.

Bien que les deux protagonistes mettent en avant le fait qu’ils ne soient encore qu’en « négociations exclusives », on sait que trois centrales différentes devraient voir le jour : l’une pour les produits alimentaires, une autre pour le non alimentaire et une troisième pour les services internationaux. En outre, leur alliance reste ouverte à d’autres : Système U, qui n’avait pu aller au bout de son alliance avec Auchan, s’est dit intéressé, de même que Métro, tandis que les relations entre Casino et Intermarché dans Incaa vont prendre fin cette année… ce qui suffit à relancer des rumeurs sur d’autres rapprochements à venir.

Reste que Casino et Auchan prétendent entreprendre une démarche vraiment nouvelle. L’idée majeure reste bien sûr de faire gagner en compétitivité les achats des deux groupes. Mais leur ambition est surtout de « revisiter le modèle des centrales d’achat », explique-t-on chez Auchan, « notamment à l’international ». Leur objectif est que cette centrale « nouvelle génération » puisse être opérationnelle pour la campagne commerciale 2019. Ils se donnent trois mois pour convaincre les autorités de contrôle que leur projet respecte bien les règles de la concurrence.

Copy link
Powered by Social Snap