AIM en redressement judiciaire

Le 12/04/2018 à 9:27  

L’usine d’abattage et de découpe de porcs AIM a été placée en redressement judiciaire en raison d’un fort endettement. Ce site de Sainte-Cécile, dans la Manche, avait été repris en 2015 par ses salariés, avec des soutiens régionaux et la CDC, à la suite du démantèlement des . Employant 240 personnes, l’entreprise a réalisé 70 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017.

Copy link
Powered by Social Snap