Nouvelles mises en cause des produits agroalimentaires

Le 30/10/2015 à 11:05  

Le Centre international de recherche sur le cancer
les viandes transformées comme cancérogènes
viandes rouges comme "probablement" cancérogènes

Le lendemain, l'association Foodwatch affirmait que . 43 % des 120 produits testés par son étude seraient porteurs de MOAH (), l'association citant même des marques (MDD essentiellement, mais également Nestlé). L'Ania a aussitôt réagi pour rappeler que la détection de telles traces "n'induit pas nécessairement un risque" et que c'est aux agences de sécurité de déterminer "une dose journalière acceptable". Et d'ajouter que les fournisseurs d'emballage recherchent déjà des solutions avec les industries agroalimentaires.

Selon ses détracteurs, depuis sa nouvelle implantation en France : elle avait déjà attaqué l'étiquetage des produits alimentaires l'an dernier. Une nouvelle alliée – ou concurrente – pour Greenpeace, qui a commencé le blocage de la centrale toulousaine de Leclerc pour protester contre l'emploi des pesticides que, selon elle, les négociations commerciales encouragent dans la production des fruits et légumes.

Copy link
Powered by Social Snap