Dans le cadre de la stratégie « De la ferme à la fourchette », la Commission européenne prévoit de proposer une nouvelle législation à la fin de 2022 au sujet d’un étiquetage nutritionnel obligatoire harmonisé sur le devant de l’emballage. Début 2021, elle a ainsi demandé à l’Efsa (l’Autorité européenne de sécurité des aliments) des conseils scientifiques sur les éléments nutritifs et non nutritifs des aliments qui sont importants pour la santé publique européenne. Elle lui a également demandé d’évaluer les groupes d’aliments jouant un « rôle important » dans les régimes alimentaires européens et de développer des critères scientifiques pour guider le choix des nutriments à inclure dans le profil nutritionnel.

Aujourd’hui, l’Efsa lance une consultation publique sur son projet d’avis scientifique, sollicitant la contribution de nutritionnistes et d’autres experts. Elle se déroule jusqu’au 9 janvier.

« Notre avis scientifique vise à éclairer la modélisation du profil nutritionnel pour l’étiquetage sur le devant de l’emballage et ne propose pas un modèle particulier », rappelle Valeriu Curtui, responsable de la nutrition à l’Efsa.

S. R.