L’Ania renoue avec les portes ouvertes

Le 29/08/2019 à 10:05

C’est un des leitmotivs de Richard Girardot depuis qu’il a pris la présidence de l’Ania. Montrer les usines agroalimentaires pour retrouver la confiance des consommateurs. Dans la seconde partie des années 1990, l’Ania – sous l’impulsion de Victor Scherrer – avait déjà procédé à des opérations « portes ouvertes » de grande ampleur. Puis l’initiative avait été abandonnée.

L’association renoue donc avec cette démarche avec l’opération « Découvrez ce que vous mangez ! » des 7 au 9 novembre prochain. Elle ouvrira début septembre pour permettre aux consommateurs de s’inscrire à des visites. L’ouverture d’une centaine d’entreprises est attendue dans toute la France et tous les secteurs.

Richard Girardot avait d’ailleurs déjà appliqué la méthode à Nestlé France. Le groupe lance la troisième saison de « #cestmoiquifabrique ». Cette année, cela se passera dans l’usine de Rumilly, en Haute-Savoie, qui fabrique les céréales Chocapic Bio ainsi que dans un élevage partenaire d’Herta dans le Pas-de-Calais. Notons également des initiatives analogues menées par les Brasseurs de France (La Moisson des brasseurs), le secteur de la viande (Made in viande), ou encore Syndilait, ainsi que des entreprises à l’échelon individuel.

B.J.

Copy link
Powered by Social Snap