La Feb s’inquiète de la hausse du prix du beurre

Le 02/05/2018 à 13:18  

« 2018 pire que 2017 ? », telle est l’interrogation formulée par la Feb, la Fédération des entreprises de boulangerie, qui s’inquiète de « la hausse récente du prix du beurre et de ses conséquences pour les entreprises du secteur ».

« Alors que les entreprises se remettent à peine de la crise sans précédent du beurre en 2017, l’année 2018 s’annonce encore pire () : les prix sont près de deux fois supérieurs à la même période en 2015 et 2016 et 25 % plus élevés à la même époque l’année dernière », commente la Feb. Pour les produits de pâtisserie et de viennoiserie, à forte teneur en beurre, les préoccupations des producteurs sont doubles :

1- éviter l’effondrement des marges atomisées par cette hausse ;

2- assurer à court et moyen terme leur approvisionnement en matière première pour éviter l’arrêt des lignes de production.

La Feb en appelle donc « à la responsabilité de tous les acteurs de la filière et notamment les acteurs de la grande distribution et de la restauration, pour que les fabricants puissent rapidement répercuter dans leurs prix cette hausse ».

Une situation qui ne devrait pas s’arranger pour les entreprises de viennoiserie puisque, selon Benoît Rouyer, économiste au Cniel
,


<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/ccooJZEm__0?rel=0" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>

Copy link
Powered by Social Snap