Mieux protéger les céréales stockées dans les silos des nuisibles, c’est ce que propose Boge avec BLUEprotect. Cette solution consiste à injecter dans les silos à grains un mélange gazeux d’azote quasi pur avec au maximum 1 % d’oxygène résiduel. L’azote prend alors la place de l’oxygène et prive ainsi les nuisibles et les champignons dépendants de l’oxygène de leurs moyens de subsistance. Parallèlement, la quantité de pertes dues à la respiration s’amenuise, tout comme le risque de feu couvant.

Pour sa solution BLUEprotect, Boge utilise l’azote de l’air ambiant. À proximité du silo, un compresseur génère de l’air comprimé. Cet air passe à travers un sécheur et un filtre combiné vers un filtre à membrane qui sépare l’azote (N2) de l’oxygène (O2) avant de le mener dans le silo.

BLUEprotect constitue ainsi une méthode de lutte contre les nuisibles efficace pour l’ensemble des secteurs où l’utilisation d’agents chimiques n’est pas autorisée ou souhaitée, par exemple dans l’agriculture biologique ou au sein de la chaîne d’approvisionnement des brasseries.

Boge dispose de l’ensemble des composants de l’installation dans un seul container afin que BLUEprotect puisse être utilisé de manière flexible dans l’espace, sans connaissances préalables particulières et sur différents types de silos.

Afin de déterminer préalablement les besoins en azote, le fournisseur analyse la situation de départ avec l’industriel. La présence d’un silo suffisamment dense est une condition préalable élémentaire. Pour tester la solution, Boge met à disposition un container de location à la demande afin de déterminer clairement l’étanchéité du silo après quelques jours seulement.