En France, les services sanitaires ont découvert près de 800 kilogrammes de viande de bœuf en provenance de Pologne, issus d’un abattage illégal, et dont près de trois tonnes ont été exportées dans l’Union europ&enne. Selon Varsovie, cette viande ne présente pas de risque sanitaire.

À l’issue d’un premier bilan, 500 kilos avaient été retrouvés et détruits, 150 kilos vendus à des consommateurs, en boucherie notamment, et 145 kilos restaient à retrouver, ce qui est désormais chose faite. Pour autant, le retrait du marché de ces derniers lots s’avère plus complexe que pour le reste, car ils ont été mélangés à d’autres viandes.

Source : LaFranceAgricole.fr