Dans le cadre de la réduction progressive des HFC sur le marché, le règlement européen F-Gaz fixe une nouvelle échéance : à partir du 1er janvier 2020, les fluides frigorigènes vierges ayant un pouvoir de réchauffement global (PRG) supérieur à 2 500 (comme le R-404A) seront interdits dans les installations neuves mais aussi pour les opérations d’entretien et de maintenance (recharge ou complément de charge) dans les installations existantes, dès lors que l’équipement en contient plus de 40 Teq.CO2. Ces fluides pourront être utilisés uniquement régénérés jusqu’en 2030, avant leur interdiction totale.