Prestataire de service pour le désossage, le parage et la découpe de viandes, le groupe rennais Bouchers Services (BS) intervient en sous-traitance dans près de 55 sites industriels. Pour améliorer le recrutement et surtout fidéliser ses opérateurs, Anne-Sophie Tyli-Robin, directrice générale de BS, a eu l’idée de s’appuyer sur la réalité virtuelle. « Cet outil apporte un autre regard sur le métier de la viande. Cela peut permettre d’ouvrir le recrutement à des personnes qui n’auraient pas pensé à travailler dans ce secteur », explique-t-elle. L’entreprise, via son centre de formation F2o, a fait appel à Artefacto, spécialiste dans le domaine. Après deux ans de travail sur la modélisation du muscle et des os, et la gestuelle du boucher, l’outil de formation est prêt.

Il se compose de trois modules. Le premier est une visite immersive dans un atelier de découpe industrielle. Le deuxième, plus théorique, présente des schémas interactifs calqués sur la découpe réelle d’un animal. Enfin, une plateforme permet d’immerger l’utilisateur dans un environnement virtuel, pour qu’il puisse s’exercer à la découpe de la viande. L’outil, aujourd’hui breveté, pourrait être proposé à d’autres acteurs de la filière.