Unilever prévoit de doubler d’ici à 2025, à l’échelle mondiale, le nombre de produits contenant des quantités importantes de légumes, de fruits, de protéines ou de micronutriments tels que les vitamines, le zinc, le fer et l’iode. Le groupe va continuer à réduire les taux de calories, de sel et de sucre dans les produits. Par exemple 85 % du portfolio mondial de produits alimentaires d’Unilever devrait aider les consommateurs à réduire leur consommation de sel à 5 g par jour au maximum, d’ici à 2022. 95 % des glaces vendues par Unilever ne contiendront pas plus de 22 g de sucre total et 250 kcal par portion d’ici à 2025. Cela s’ajoute à ses glaces pour enfants, dont la teneur en sucre est plafonnée à 110 kcal depuis 2014.