DSM et Avril ont décidé de produire ensemble une nouvelle protéine issue de colza non OGM. Ses propriétés, sa valeur nutritionnelle et son goût équilibré permettent son utilisation dans toute une série d’applications : alternatives à la viande, produits laitiers, boissons, produits de cuisson au four, barres alimentaires ou encore produits prêts à mélanger.

« Avec dix milliards d’habitants sur la planète en 2050, les experts anticipent une augmentation de la demande en protéines animales et végétales, mais surtout une croissance exponentielle des protéines végétales due à l’évolution des habitudes alimentaires. Par cet accord, Avril et DSM vont s’associer pour aider à satisfaire cette demande avec une protéine végétale nouvelle et durable, à partir de colza, qui est le fruit de notre recherche & développement. Cette démarche s’inscrit pleinement dans le cadre du plan protéines porté par le président de la République et a bénéficié du soutien précieux de la région Normandie », précise Jean-Philippe Puig, directeur général du groupe Avril.

« Chez DSM, nous avons l’expertise nécessaire pour produire toutes les formes de protéines aux normes de durabilité les plus exigeantes. Le partenariat avec Avril nous placera en position unique sur ce marché porteur et nous pourrons commercialiser des boissons et des aliments délicieux, sains, durables », ajoute le directeur de l’innovation de DSM, Trish Malarkey.

Les deux partenaires souhaitent implanter une unité de production industrielle de pointe dédiée aux protéines de colza sur le site de Saipol du groupe Avril, près de Dieppe, en Seine-Maritime.