Diana Food vient d’inaugurer une usine de transformation du poulet aux États-Unis, en Géorgie. Le site est maintenant opérationnel et les premières quantités commerciales devraient être livrées avant la fin de l’année.

« Cette nouvelle usine représente une étape importante pour les opérations de Diana en Amérique, déclare Yannick Riou, président de Diana Food, appartenant au groupe Symrise. Avec plus de 9 000 m² de bâtiment sur un terrain de 16 hectares, et un investissement de plus de 60 millions de dollars (52 M€), nous sommes capables d’appliquer au poulet un processus doux, semblable à celui pratiqué en cuisine, à grande échelle ».

L’approvisionnement responsable était le premier critère de sélection dans le choix du site, c’est-à-dire la proximité avec des sources locales garantissant un approvisionnement répondant aux normes les plus strictes en matière de bien-être animal et, à la demande des consommateurs, pour des produits plus propres et plus clairs (pas d’antibiotiques et des gammes biologiques).