« 80 % des volumes de beurre et de margarine sont utilisés pour cuisiner et pâtisser », rappelle Sylvain Biren, directeur marketing d’Upfield France et Belgique. Numéro deux du segment (derrière St-Hubert), l’entreprise a décidé de miser sur sa première marque, Planta Fin (10,8 % de parts de marché en valeur), pour porter cette innovation et « révolutionner le rayon crémerie », comme le projette Hervé Salomon, PDG d’Upfield France et Belgique, en évoquant d’autres lancements à venir. Élaborée dans une usine allemande du groupe, Planta Fin 100 % végétal (250 g, doux et demi-sel, 1,49 €) se compose de cinq ingrédients : des huiles végétales (dont tournesol, colza, palme), de l’eau, de la lécithine, de la protéine de haricot mange-tout et des arômes naturels. La recette renferme 79 % de matières grasses. Pour son conditionnement, Upfield a opté pour une feuille de papier sulfurisé biodégradable fabriquée par Amcor. Un emballage encore inédit sur le segment, mais déjà utilisé pour certains beurres traditionnels. « Dès 2021, nous projetons d’indiquer sur l’emballage de nos produits son indice carbone issu d’une ACV (analyse du cycle de vie) réalisé par un organisme indépendant », assure Hervé Salomon.

F. B.
test