Rappelant son ambition de doubler les ventes de la marque M & M’s en France dans les prochaines années, Stépha­nie Domange, directrice générale de Mars Wrigley France, annonce son arrivée sur le marché dynamique des tablettes de chocolat. « Après les États-Unis, la France est le deuxième marché pour M & M’s qui est la deuxième marque de chocolat au monde », rappelle la dirigeante. « Nous allons réenchanter la catégorie », enchaîne Lionel Trapet, directeur marketing. Il promet « un positionnement apportant de la couleur et du fun qui permettra de la rajeunir ». Déjà lancées au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Australie et au Canada, les cinq références (Chocolate, Crispy, Peanut, Noisette, Amande, 165 g, 2,79 €) sont garnies d’inclusions de morceaux de billes M & M’s. Elles sont produites dans une usine polonaise du groupe ainsi que par un sous-traitant au Royaume-Uni. Objectif : occuper 8 % du segment « famille » dominé par Milka (Mondelez) et Crunch (Nestlé) en première année et 22 % d’ici à cinq ans. Dès 2021, la gamme sera étoffée. Avec Mars Petcare, Mars Wrigley et Mars Foods, le groupe américain réalise environ 2 Mds€ de CA en France, avec huit usines et 4 200 salariés.

test