En 2017, selon les premières estimations de l’Agence Bio, le marché des produits alimentaires biologiques dépasserait 8 milliards d’euros en incluant la restauration hors foyer (contre 7,15 milliards d’euros en 2016).

Le secteur bio demeure le facteur de croissance majeur du secteur alimentaire, avec + 16 % en un an, soit + 1,11 milliard d’euros, légèrement en retrait par rapport à la période 2015-2016, à + 21,7 %, soit + 1,20 milliard d’euros.

La meilleure diffusion des produits bio explique majoritairement cette croissance : présence accrue dans les commerces de proximité, le drive, élargissement des gammes dans les hyper- et supermarchés et de nombreuses ouvertures de magasins spécialisés.

L’année 2017 a été également marquée par une croissance très forte des engagements en bio des entreprises de transformation et de distribution, de l’ordre de + 16 %. Une telle augmentation ne s’était pas produite depuis 2011.

Au 31 décembre 2017, 12 238 transformateurs étaient engagés en bio (+ 15,5 % en un an). Le nombre de nouveaux engagés est deux fois plus élevé en 2017 qu’en 2016 (1 638, contre 836).

En vidéo : l’intégralité de la conférence de presse de l’agence bio